RSS
RSS



 

Après tant d'années passées.....|| Aliénor & Maxime

 :: Chicago :: South Side :: Chicago Fire Station 51 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 4 Aoû 2017 - 19:23
Maxime Richards
Outlaws - Mc
avatar
Messages : 258
Dolls : 465
Mon age : 29 ans
Mon Job : WebDeveloper: Topaze & Road Ice
état Civil : Célibataire
Mon Adresse : West Side
Date d'inscription : 07/07/2017
Age du Joueur : 25


Mon P'tit Carnet
Disponibilité de jeu: Libre
Mes relations:
https://chicago-city-rpg.forumactif.org/t324-maxime-phone
APRES TANT D'ANNEES PASSEES...
Aliénor & Maxime

-Le ridicule ne tue pas... hum... tu te fais beaucoup de films dans ta petite tête, toi aussi pour t’imaginas que je vais installer ce truc immonde sur ma beauté. - M'étant la main sur sa bouche, Maxime s'amuse à faire celui vexé qu'elle veut transformer sa moto ou voir aussi le mettre dans le side car comme les personnes qui mette un chien dans un sac. - Tu peux être frustré de ne pas la conduire mais elle n'a pas à subir tout ça. Et ne crois pas que conduire un camion est la même choses que la moto, cela requière beaucoup de doigtés et d'agilité chose que je saurais que tu à quand tu me montreras un jour ton permis et là on en reparlera.

C'est quelques minutes à discuter de n’importe quoi avec elle, lui fessait un bien fou et surtout le détendait beaucoup, lui qui était stressé comme pas possible à l'idée de tomber sur son frère pour discuter. Là sur le coup Aliénor avait été un bon remède, chose dans il aurait bien rigolé si on lui avait dit que son ex le détendrait au lieu de l'énerver à vouloir le tué pour tout ce qu'il a fait après tant d'années sans se voir.

Il y a bien une chose sur Maxime, c'est qu'il aime toujours s'amuser ou rigoler pour un rien chose qu'il n'avait plus autant fait souvent ces trois dernières années. La façon dans elle parle de ses ex et le retour de ses collègues, il vit une occasion de se moquer un peu. Il se frotte les mains avant de reprendre la parole avec un grand sourire.

-AH ! c'est magnifique ! J'arrive au bon moment pour allais avec eux, tu penseras à ne pas venir nous déranger par contre ça me fait penser. Il faut que je te dise pourquoi je suis vraiment là. Je te cherchais pour te remercier, grâce à toi j'ai ouvert les yeux comme quoi une paire de seins ce n'est pas mon truc. -Il rigole un peu car il a un peu de mal à garder son sérieux face à elle et finit par faire comme un gamin quand il n'aime pas un truc en tirant la langue quand il dit Beurk et se frotte le ventre après Miam. – Une fille beurk ! Un garçon Miam !

Viens le moment le plus redoutant pour Maxime parler du moment où ils ne se sont plus jamais revue ou plutôt du moment où il a fui chaque fois qu'il était dans les mêmes lieux que lui. Sur le coup, il est énormément surpris de sa réaction, il ne s'attendait pas qu'elle en rigole autant... bon il se doute qu'après tout ce temps, elle avait du ce calmer et puis ce n'était pas comme si elle avait été enceinte de lui.

-Ah ça fait plaisir de voir que tu as tout compris, je n'aime pas qu'une fille ne soit plus avec moi quand je pars avant comme ça elle est toujours avec moi, vu qu'il n'y a eu aucune rupture. Cela dit sa ils te vont quand même bien les cornes je trouve non . C'est original, au moins tes sûrs de marquer les esprits des gens .


Si seulement elle avait parlait à Maxime du travail de son père, il aurait sûrement fait beaucoup plus attention cette nuit-là mais bon sans cet oubli jamais il n'aurait rencontré sa famille motard enfin peut-être car avec des si on refait le monde et le passé. Il ne faut pas oublier qu'il était pote avec un prospect du club déjà sans le savoir encore à ce moment-là.

-J'avoue que cela n'a pas dû être facile pour toi, ça doit être un des cauchemars de toutes filles de flic que son père arrête son copain  mais cela dit il aurait pu chercher dans mon casier judiciaire avant je ne m'étais jamais fait arrêter. Dit toi au moins que la famille Spence on fait beaucoup de première fois ce week-end-là.

Et oui cela était la toute première fois que Maxime se faisait arrêter par la police, car on ne peut pas compte sur la fois où il ce n'était pas choper par l'administration de son lycée car le Proviseur était un ami à son père était toute cette histoire c'était régler en silence, pas effacer non loin de là. Maxime avait morflé durement avec son paternel pendant plusieurs mois et il avait été coller tout au long de l'année scolaire.

-Tout à fait, je suis enfin dans l'informatique. Je bosse pour ...eu.. une boîte événements comme WebDeveloper et puis bon comme tu sais grâce à toi j'aime les hommes. -Il lui fait un clin d'oeil- Non sérieusement, je suis de retour en ville, j'ai été absent pendant un moment un peux mis a l'écart en quelque sorte... enfin bref et puis voilà... non sérieusement je ne sais pas vraiment quoi te dire.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Dim 6 Aoû 2017 - 12:22
Aliénor Spence
Médical - Secours
avatar
Messages : 291
Dolls : 400
Mon age : 26 Ans
Mon Job : Pompier
état Civil : Célibataire
Mon Adresse : South side ~ Appart'
Date d'inscription : 10/06/2017
Age du Joueur : 26


Mon P'tit Carnet
Disponibilité de jeu: Indisponible
Mes relations:
https://chicago-city-rpg.forumactif.org/t231-alienor-s-phone#133

Aliénor & Maxime.
Caserne.


Après tant d'années passées




- L

a seule chose que je retiens c'est que si un jour je peux te prouver que je sais conduire une moto... tu me laissera conduire la tienne ?

C'était une victoire en soit, et Aliénor sourit doucement en levant son petit doigt comme les enfants avaient coutume de le faire pour engager une promesse . Si il y crochetait le sien, ça deviendrait une  obligation à laquelle il ne pourrait échapper .Et puis c'était aussi une façon de se donner une occasion de se revoir. Maxime avait toujours été un garçon qu'elle avait beaucoup apprécié cela allait sans dire sinon jamais elle n'aurait flirté avec lui , et couché avec lui. Peut être auraient ils put vivre une histoire plus longue si ils avaient été un peu plus honnête l'un avec l'autre . Elle n'avait pas voulu le prévenir pour son âge, ni pour la profession de son père. Mais lui même n'avait pas piper mot sur ses activités illégales. Nora avait toujours hérité d'un certain sens de la droiture venant de sa famille mais à l'époque elle avait tout de même envisagé de le rappeler après ce qui prouvait bien qu'elle avait été accrochée. Maintenant elle ne se serait plus revu lui reprocher ses erreurs de jeunesse, celles ci étaient loin et appartenaient au passé après tout alors pourquoi pas tenter de devenir amis ?

Elle continuait de rire, essayant d'être discrète comme s'il fallait respecter sa réputation de froideur justifiée mais fausse entre ses murs . Il continuait son discours sur sa pseudo homosexualité et cela s’avérait difficile de ne pas rire aux éclats avec la grimace qu'il lui servait .

- Tu as conscience du nombre de pompier qui y sont et que tu devrais satisfaire ? Et puis si tu veux y'a mon coéquipier dans la salle de sport, sans doute luisant de sueur, tu peux lui proposer de lui éponger le front ? Par contre fait attention il lève tellement de poids qu'on dirait qu'il a plus de sein que moi !

Il évoqua sa façon pour le moins étrange d'aborder les ruptures , en les évitant et elle secoua la tête à moitié dépitée et à moitié souriante. On disait que les hommes et les femmes ne voyaient pas les choses de la même façon, mais Maxime avait parfois une vision de la vie encore plus différente que n'importe qui sur la surface Terre.

- Alors en gros tu ne romps pas officiellement comme ça tu as toujours des dizaines de petites copines sans qu'elles le sachent. Tu sais que toi aussi tu dois en avoir caché quelques part des cornes ? Heureusement que tu ne mets presque jamais de casque en moto sinon ils seraient absolument tous déformés .

La jeune femme souri encore en l'entendant parler ainsi . En effet quand on était fille de flic on se doutait bien que n'importe quel garçon qui passerait la porte de chez eux serait dûment examiné, leurs casiers judiciaires vérifiés et qu'au moindre problème une véritable guérilla serait mise en place contre le pauvre garçon qui n'aura eu de mauvaise idée que de la charmer. Alors quand on était encore loin des rencontres mais qu'on voyait son crush être embarqué par son paternel on avait de quoi grincer des dents.

- N'importe quel père ferait de même si il en avait la possibilité. Toutefois heureusement qu'il ne savait pas ce qui s'était passé la nuit d'avant, sinon je pense que tu serais sortie de prison beaucoup plus tard et tu y aurais fait un tabac. C'est qu'il est... assez protecteur.

Aliénor haussa les épaules, depuis longtemps elle avait fait son deuil de sa liberté à ce niveau là . Son père avait toujours un œil sur ses fréquentations . Même pour ses amis , il avait toujours veillé au grain, la jeune fille avait eu une camarade de classe prise pour vol à l'étalage, Alan Spence l'avait su et lui avait demandé de prendre ses distances. Elle ne l'avait fait qu'en apparence, ne voulant pas être ce genre de personne  sectaire... Toutefois concernant les garçons c'était autre chose puisque Nora n'avait pas forcément toujours fait les bons choix. Ainsi son géniteur aurait preferé faire le trie large autour d'elle, y compris même avec les gens qu'il ramenait lui même chez eux comme Nathan.  Au final il n'y avait eu que Javier qui avait trouvé grâce à ses yeux quand ils avaient 15 ans, et cela c'est car il n'avait jamais été certain que ça ai été lui sa première relation sexuelle, sinon jamais il ne les aurait fait cohabiter ensemble quand les deux familles s'étaient unis . Dommage pour lui que de toute façon ils n'étaient fait l'un pour l'autre qu'en tant que meilleur ami.

La pompier l'écouta parler de son boulot et fut rassurée. Au moins il travaillait lui aussi dans ce qui lui plaisait. Elle l'aurait très mal vu faire autre chose. Quand il parla de mise à l'écart, elle fut intriguée mais décida que s'il voulait en dire plus, il le ferait tout comme elle n'avait pas poussé Will à en dire plus sur son petit frère.

- Certaines choses ne changent pas... pour d'autre qui l’eut crut mais je veux être là quand tu fera ton coming out avec ton aîné. Je suis pas certain qu'il soit au courant.

Aliénor finit par glisser de nouveau au sol et aller se servir un café et regarda l'heure.

- Ils tardent pas mal, devait vraiment y avoir du taf , tu veux un truc à boire ?  Et au fait pourquoi tu n'as pas été directement chez lui ? A part pour avoir le droit à un défilé de mecs en uniformes.

Elle fit elle même la blague sachant pertinemment que sinon il le ferait et ne répondrait pas à sa question. Portant son gobelet en plastique  à la bouche elle se retourna vers Maxime.

- Et donc … événementiel. Cela doit être cool, tu dois pouvoir avoir des places privilégiés pour de supers soirées. Tu feras bien profiter une vieille amie hein ? Bon je pense que je préférerais toujours mon chez moi, une bonne série et mon chat mais quand même !







Aliénor Spence



{Absence} Totale - du 21/10 au 12/11
Revenir en haut Aller en bas
Mer 27 Sep 2017 - 22:12
Maxime Richards
Outlaws - Mc
avatar
Messages : 258
Dolls : 465
Mon age : 29 ans
Mon Job : WebDeveloper: Topaze & Road Ice
état Civil : Célibataire
Mon Adresse : West Side
Date d'inscription : 07/07/2017
Age du Joueur : 25


Mon P'tit Carnet
Disponibilité de jeu: Libre
Mes relations:
https://chicago-city-rpg.forumactif.org/t324-maxime-phone
APRES TANT D'ANNEES PASSEES...
Aliénor & Maxime


-Te la laisser conduire, cela n'arrivera pas car tu n'auras pas ton permis. Il faudrait déjà que tu arrives à tenir en équilibre sur un vélo et dans le passer dû ma prouver que tu es nul aussi comme cycliste donc je ne m'inquiète pas trop sur sa et c'est avec aucune peur que j'accepte ce marcher qui n'arrivera jamais. Pas que je n'ai aucune confiance en la motivation que tu as de conduire ma Bella mais j'ai eu l’occasion de voir tes talents de cycliste pour savoir que tu n'auras pas ton permis moto.

Maxime fini par un beau grand sourire fier de lui prouver qu'il sait d'avance qu'il n'a pas peur de faire son marcher du fait qu'il ne s'attend pas à la voir arriver un jour vers lui avec un permis moto entre les doigts.

-Après tu peux toujours te trouver une moto ou une mobylette si tu préfères et cela sera un grand plaisir de t'apprendre dessus mais pas toucher à ma moto dans ce cas.

Il finit par lui serre son petit doigt avec le sien pour finaliser leurs accords. Max le savait au fond de lui qu'elle n'a pas le permis et qu'elle ne fera pas de sa moto, ce qui veut aussi dire qu'ils ne passeront pas de temps ensemble mais il avait vite réfléchi à un moyen se peut être la revoir d'où l'idée de lui apprendre la moto mais cela était aussi un risque qu'un jour elle touche à sa moto Bella...

-Plus de poitrines que toi? hum... non je pense que je vais rester la alors! Je n'aime pas trop les grosses poitrines ... sur un mec. Après je remarque que tu as dû vraiment bien y penser à ton coéquipier pour me l'avoir bien décrit. Tu ne t'imaginerais pas un peut à lui essuyer le front ou son torse avec sait pec énorme? car tu rigoles beaucoup mais cela est toi qui bosses avec tous ses pompiers qui sont, si je ne me trompe pas un des fantasmes numéro un des femmes dans le monde d'avoir un pompier musclé transpirent à mater.

Il la regarde avec insistance et un coter malicieuse car il finit par lui retourner la conversation vers elle. Maxime la regarde pour attendre sa réponse mais il attend surtout de voir comment elle va réagir à cela car sur le coup cela le fait légèrement chier car il se rend compte qu'elle est une des rares femmes à bosser ici entourer d'une bonne partie d'homme qui entretient méga bien leurs corps... surement l'un des mieux endroit ou trouver un mec et c'est surement ça qu'il attend de voir si l'idée d'être ici avec tous ses mecs plaît à Aliènor.

-Oui tout a fait, puis si ils en avais aussi la possibilité, ils enfermerais a double tour, toutes leurs filles et tirerais sur tout genre masculin qui approcherais de la maison pour protéger la vertu de leurs petites princesses chérie. - Cela sera surement une des choses que Maxime fera s'il a une fille un jour... comme ça il sera rassuré et heureux que sa fille reste loin des garçons malgré le fait qu'il en rigole pour le moment - Oui j'en doute pas du tout que j'aie fait un tabac a l'époque... mais quelle chance cela n'a pas eu lieu... a l'époque.

Oui... "A l'époque"... cela est bien un mot important car malheureusement Maxime a bien fini en prison bien plus tard. Il aurait pu faire un tabac comme elle dit mais par chance heureusement que certains prisonniers sont des alliés de son gang.

-Au pire si tu n'es pas là, je penserais à l’enregistrer rien que pour te faire plaisir ou même juste au revoir. Cela peut-être intéresse à voir drôle le moment où il va l'apprendre.

-Non sais gentil mais je ne vais pas te déranger plus longtemps, s'ils sont du boulot mon frère ne sera surement pas d'humeur et cela sera mieux que je reporte ma visite ou que je l'appelle directement car je ne sont pas son adresse... Il a déménagé pendant mon absence et puis cela m'a permis de venir certes pour le moment je ne voie pas mes pompiers sexy mais au moins j'ai eu l’occasion de tomber sur toi.

Il se met à rire dans elle parle de peux être la faire profiter de places privilégiées. Ce n'est surement pas le genre d'événement qu'il organisait qu'elle doit penser mais juste à l'idée de l'inviter dans un club de strip-teaseuse et la voir dans cet environnement le faire marrer de rire.

-Eu... oué bien sur.. si j'ai l’occasion pour le moment je n'ai pas vraiment de places car je n'ai pas d’événement mais pourquoi pas. Enfin pas cela n'est pas vraiment vrai! je peux t'avoir une entrer gratuite au topaze pendant la soirée spécial femmes, si bien sur cela est ton style de mettre de l'argent dans les sous-vêtements de gogo danseur mais je pense que tu serais quand même dix fois mieux dans ton canapé avec ton chat... ATTEND! Un chat? c'est tout? j'ai toujours cru que tu aurais à la fin une cinquantaine de chats! tu m'épates-la! juste un...et pas un mec pour te tenir chaud la nuit?



©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Oct 2017 - 15:21
Aliénor Spence
Médical - Secours
avatar
Messages : 291
Dolls : 400
Mon age : 26 Ans
Mon Job : Pompier
état Civil : Célibataire
Mon Adresse : South side ~ Appart'
Date d'inscription : 10/06/2017
Age du Joueur : 26


Mon P'tit Carnet
Disponibilité de jeu: Indisponible
Mes relations:
https://chicago-city-rpg.forumactif.org/t231-alienor-s-phone#133

Aliénor & Maxime.
Caserne.


Après tant d'années passées




S

on incapacité à l'en croire capable donnait envie à Aliénor de prendre rendez vous dans une école de conduite et passer ce putain de permis juste pour le plaisir d'être contrariante ! Ou con tout cours peut être ? Elle avait eu l'accord souhaité mais il était tellement certain qu'il n'aurait pas besoin de le respecter que ça en était rageant.  Et puis lui rappeler qu'elle avait été en effet une piètre cycliste était quelques peu mesquin... tellement vrai mais mesquin. Il était vrai que le soir de leurs rencontres elle avait débarqué dans la soirée à deux sur un vélo avec une de ses amies et avaient finit par atterrir sur un pot de fleur et entre deux nains de jardin .

-Oh ne t’inquiètes pas je ne toucherais pas à ta Bella... d'ailleurs permets moi de dire que ce nom craint. Comment oses tu l'appeler comme l’héroïne de Twilight ?

Elle simula quelque frissons d'horreur en se frottant les épaules avant de hocher la tête. De toute façon elle savait qu'un motard avait toujours beaucoup de mal à prêter on véhicule. Tout comme la majorité de ses collègues avaient du mal à laisser leurs camions attitrés . Pour sa part si on pouvait lui échanger sa petite voiture qui faisait un bruit de machine à laver à chaque démarrage contre une toute neuve, elle ne ferait certainement pas une histoire ! Au contraire, si elle en avait pas autant besoin elle l'échangerait contre une trottinette.


Il évoqua l'idée qu'elle ai pu fantasmer sur Lopez, le grand , le brun, le beau Caesar Lopez qui était presque de toute les interventions avec elle et elle pouffa de rire. Non définitivement pas. Il était très beau, très chiant avec elle et surtout très fiancé, très sur le point de se marier. Après le reste de son interrogation restait valable .

- La caserne n'est clairement pas une agence matrimonial et si je tombais dans les pommes à chaque fois que je voyais un mec à moitié à poil ici, soit en train de s’entraîner ou un train de se changer, je passerais ma vie à avoir des vapeurs ! Donc non. Et puis surtout que pour eux c'est leur domaine ils font comme chez eux, quand il n'y a que les pompiers la caserne peux vite prendre des airs de coloc de mecs! Bon c'est loin de me choquer mais ça aide à garder la tête froide c'est certain !

Comme quoi elle n'était plus la jeune fille que son père devait protéger envers et contre tout, et surtout tout le monde. Enfin en tout cas elle l'espérait et faisait tout pour le prouver.

- Un remake de Raiponce en fait c'est ça ? Mais avec des snipers sur la tour... oui ça serait plus ou moins ce que mon père aurait pu faire pour moi ! Et je plains d'avance ta fille Maxime !

Elle préféra ne pas relever le trouble qu'elle avait lever en lui en parlant d'un éventuel trop grand sucée si il avait été incarcéré . Elle se dit que c'était cette possibilité de ne pouvoir aller au douche commune sans craindre un mauvais coup , qu'elle qu'il soit, qui le faisait sombrer dans une sorte de mélancolie. Et puis il en sortit vite pour parler de son faux coming out auprès de Will, tandis qu'elle remplisait son mug d'un café qui n'avait de ça que le nom .

- Je risquerai bien de me retaper la vidéo plusieurs fois, sa tête vaudrait le détour ! Après tu as raison, tu ferais mieux de la capter quand il sera dans ses meilleurs jours, en ce moment j'ai l'impression que quelque chose le tracasse en plus.

Il semblait se passer de grosse chose à haut niveau mais bien évidement il ne lui en disait rien, et Nora malgré sa curiosité comprenait qu'elle devait rester en dehors de ça tant qu'on ne lui ordonnait pas le contraire … elle se faisait violence pour ça ! La jeune pompier essaya de se placer pour des soirées auxquelles elle n'avait sans doute rien à faire et au vu de l'hilarité que ça provoquait chez son ex, elle le regarda avec cette fois ci bien plus de méfiance. Elle avait raison vu les soirées qu'il lui proposa.

- Et pourquoi pas ! Il faudrait juste me laisser le temps d'économiser car là à part des pièces de monnaie, j'aurais strictement rien à leur donner  et je risque de faire trop radine pour avoir le droit à un show spéciale !

En réalité elle n'était pas particulièrement transie de strip tease masculin sauf quand il s'agissait d'un potentiel mec,d'une chambre à coucher et de pouvoir en profiter après mais bon il ne fallait pas mourir idiote et elle n'était jamais aller dans pareil endroit. Elle le nota donc mentalement en souriant à Maxime alors qu'elle frappa son épaule de son poing.

- Oui un seul ! Je sais que depuis même ta première année de faculté tu me prédisais qu'à force d'être si revêche je finirais seule avec une quarantaine de chats mais non ! Justement car rien qu'avec un qui me serre de garde du corps , y'a pas un mec qui peux m'approcher  et que c'est très bien comme ça ! Plus d'emmerde comme ça !







Aliénor Spence



{Absence} Totale - du 21/10 au 12/11
Revenir en haut Aller en bas
Mar 3 Oct 2017 - 21:11
Maxime Richards
Outlaws - Mc
avatar
Messages : 258
Dolls : 465
Mon age : 29 ans
Mon Job : WebDeveloper: Topaze & Road Ice
état Civil : Célibataire
Mon Adresse : West Side
Date d'inscription : 07/07/2017
Age du Joueur : 25


Mon P'tit Carnet
Disponibilité de jeu: Libre
Mes relations:
https://chicago-city-rpg.forumactif.org/t324-maxime-phone
APRES TANT D'ANNEES PASSEES...
Aliénor & Maxime

Cette conversation qui tourne autour de sa moto lui plaisait beaucoup pas à l'idée de la prêter loin de là, les balles qui se renvoie chaque fois dès que l'un d'eux se met à parler. Il faut dire que sur ce coup Maxime n'avait pas eu peur de lui sortir une des cartes qu'il a dans sa manche, on lui parle de sa belle capacité a faire du vélo qui n'était pas une réussite donc elle était loin de gagnait le pari pour la moto.

Il était un peut outrer qu'elle ose attaquer sa belle moto, enfin plutôt de se moquer du nom qu'il lui avait donné... il n'y avait aucun mal avec "Bella"... Enfin il aurait tout aussi pu l'appeler poupette... Cela l'amusa un peu de la voir frisonner d'horreur tout ça par rapport à ce que le nom lui évoque pour elle.

-Non mais ma belle il faut sortir de chez toi un peux, il n'y a pas que voter Twiligue qui compte dans le monde. Après je n’appellerais pas ma moto en fonction d'un film de gamine qui parle d'un vampire qui aime une cinglée. Mais après je voie que tu à de belles références dans la vie, ouh sa me rend presque pas bien. Il va falloir que je m'occupe de tes références dans la venir.

Il finit par lui faire un clin oeil après cette amuser à limiter en en rajoutant lourdement quand il frissonne d'horreur en se frottant les épaules, pour lui montrer qu'il se moque bien d'elle et qu'il n'était pas vexé du tout car il en fallait beaucoup pour ça. Il ne voulait surtout pas l'avouer mais peut être au fond de lui, il avait été influencer par le film pour le nom de sa moto car ses soeurs n'avaient pas arrêté de lui faire regarder les films avec elle... donc oui... il connaissait bien le nom du film Twilight et non comme il a dit Twiligue.

-Ce n'était pas toi à une époque si j'ai une bonne mémoire qui envier tes potes qui étaient à la fac pour leur vie en coloc? alors cela te plaît toujours de vivre comme ça?

Il se rappelle cas plusieurs fois, elle avait rêvé d'étudier à la fac avec ses potes et lui pour pouvoir traîner plus souvent avec eux. Comme quoi avec le temps elle avait réussi la partie de vivre en coloc, certes d'une drôle de façon mais cela fait bien drôle.

La conversation finit par revenir sur le plus important tout en utilisent l'humour, il finit par revenir sur William... Apprendre qu'il était tracassé n'aider pas du tout Maxime à l'idée de rester plus longtemps au cas où il débarque. il ne pouvait pas sans pêcher de penser que c'était a cause de lui que son frère avait la tête ailleurs...

-Oué... sait surement mieux alors, dans tous les cas je pensais le trouver de suite ici et pas trop ma tarder dans les parages car je dois aller bosser.

Maxime n'arrivée pas du tout à ce sortir maintenant l'image d'Aliénor mal à l'aise lors d'une soirée du club, cela le fessait tellement marrer tellement elle ne se rendait pas compte de ce qu'elle réclamer comme place, jusqu'à qu'il finisse de lui expliquer.

-Ah mais en plus tu veux un show spécial? Tu ne te refuse rien toi. Après je pense que tu as raison attendent un peux que tu économises alors... après bien sur si tu es bonne négociatrice je suis sur que tu trouveras un mec qui adorerait faire ton "Show Spéciale" gratuitement.

Sur ce coup, Maxime ne mentait pas du tout car une femme comme elle, elle devait bien avoir un ou deux gars intéresser par elle. Sur ce quoi cela le fit réfléchir vite fait et... surement, non il était clair à force de lui parler et de la regarder qu'il ne dirait pas non, non plus.

-Row... directe! Plus d'emmerde, tu dis son car tu n'es pas en couple en ce moment mais tu seras bien contente d'avoir un mec un jour. Je vais te dire un truc, flash info : Un mec peut faire des choses qu'un chat ne fait pas... Sur ce je te laisse réfléchir à cette belle phrase.


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Mer 11 Oct 2017 - 2:06
Aliénor Spence
Médical - Secours
avatar
Messages : 291
Dolls : 400
Mon age : 26 Ans
Mon Job : Pompier
état Civil : Célibataire
Mon Adresse : South side ~ Appart'
Date d'inscription : 10/06/2017
Age du Joueur : 26


Mon P'tit Carnet
Disponibilité de jeu: Indisponible
Mes relations:
https://chicago-city-rpg.forumactif.org/t231-alienor-s-phone#133

Aliénor & Maxime.
Caserne.


Après tant d'années passées




M
axime avait tendance à ne jamais prendre rien au sérieux et c'était on ne plus plus rafraîchissant. Cela permettait à la jeune femme , instinctivement de se complaire dans l'ambiance  qu'il créait à chaque fois. Aliénor n'eus donc pas envie de se mettre sur la défensive immédiatement en lui répliquant qu'elle n'avait plus 17 ans et n'allais pas tomber en pâmoison devant un vampire aux problèmes de peaux grasse qui s'illuminait comme une ampoule au soleil et encore moins s'identifier à un imbécile qui suffoquait à chaque fois que l'autre la regardait ! Elle avait fait comme tout le monde, hein, elle avait été le voir et avait même lu les bouquins, ce qu'elle se garderait bien de dire à son vis à vis . Mais non définitivement ce n'était pas pour elle et elle trouvait une quelconque analogie avec Bella affreusement désagréable et condescendant pour sa moto.

-Au pire n'hésite pas à tomber dans les pommes si tu te sens si mal.  Peut être qu'un Edward viendra te faire du bouche à bouche ! Parce que moi, je crois bien que je te laisserais creuver là !

Elle le lui répliqua avec un grand sourire presque mauvais que l'éclat plus doux de ses yeux démentait . Quand à ses envies d'adolescente elle ne pouvait les nier. C'est vrai qu'à 17 ans prendre son indépendance est normalement tout ce que l'on souhaite. Surtout quand on avait un père qui après les conneries faites par sa fille était encore plus strict. C'était en faisant le mur qu'elle avait pu assisté à ces soirées étudiantes où elle avait rencontré Maxime sans lui dire qu'elle n'était encore qu'au lycée.

-A l'époque on croit que c'est comme Friends ! Maintenant je ne suis pas certaine que je supporterais de vivre avec quelqu'un. Je suis beaucoup plus sauvage qu'à l'époque !

Le fait qu’après qu'on est découvert qu'Aliénor avait eu une relation avec un étudiant et qu'il l'avait largué comme une merde avait relancé les hostilités.  Déjà le scandale des photos d'elle nue avait fait de sa vie un enfer, mais alors là sa réputation n'en avait que plus souffert encore. Donc si on mettait de coté les crêpages de chignons et son équipe d’athlétisme, elle évitait soigneusement tout le reste de l'établissement, marchant la tête la plus haute possible comme elle l'aurait fait pour un défilé de miss . La reine des glaces était sans doute née à ce moment là. Et c'était pour ça qu'il était d'autant plus agréable de discuter avec Maxime, il avait à peine connue cette partie là de sa vie parce que justement quand elle sortait à ce moment là, elle voulait l'oublier.

Leur discussion dérivèrent sur William et elle fut vraiment étonnée de voir à quel point Maxime semblait redouter ces retrouvailles avec son frère. Elle était curieuse, curieuse de savoir et de comprendre mais se mordit la lèvre pour ne pas laisser le naturel revenir au galop.

- Tu veux peut être que je te refile son numéro perso ? Comme ça tu pourras appeler la prochaine fois sans te déplacer pour rien. Car bon on dirait pas comme ça à me voir faire, mais ils nous arrivent de bosser nous aussi.

Elle chercha déjà son portable dans le fouillis de la paperasse. Et elle ne résista pas à une dernière pique.

-Enfin je devrais savoir mieux que personne que tu as du mal à appeler hein!

Il la méritait cette petite gentillette mignonne attaque, d'autant plus quand il semblait trouver l'idée de la voir dans un club de strip tease aussi hilarante.

-Saches que je serais une excellente négociatrice ! Et au pire avec mes petites pièces  je leur ferais pitié et je me contenterais de battre des yeux frénétiquement pour voir un bon de fesses!

Elle riait toujours quand ses habitudes félines vinrent sur le tapis

-Merci Captain Obvious ! Mais un chat tant qu'on lui donne à bouffer et il nous restera fidèle... enfin tant qu'on le garde bien à la maison. En fait la différence c'est qu'on peux l'enfermer sans avoir peur qu'on nous traite de mégère!

La jeune femme regarda l'heure et se rendit compte qu'en effet cela faisait un certain temps qu'ils discutaient ensemble.

-Je te libère alors ! J’espère au moins avoir tué le temps à défaut que tu vois ton frère 






Aliénor Spence



{Absence} Totale - du 21/10 au 12/11
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chicago Outfit :: Chicago :: South Side :: Chicago Fire Station 51-