RSS
RSS



 

[Appel en cours] Shandra & Dante

 :: Réseaux sociaux :: Appels Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 23 Juil 2017 - 18:08
Invité
Invité
Anonymous

La sonnerie retentit deux fois, à peine le son commun de la prise appel eut lieu que je lui ne laissais pas le temps ronronnais.

« Je te préviens, Shandra, si c’est encore une merde, une blague, ou un moyen encore de tenter de me saouler, pas besoin ça. Ma soirée au taff a été assez merdique sans que tu en rajoute. » J’ouvrais la fenêtre et démarrais dans un même temps.

« T'es où ? Tu sais que le sud comprend à lui seul près quinze pour-cent des cinquante districts de la ville. »
Revenir en haut Aller en bas
Lun 24 Juil 2017 - 14:46
Invité
Invité
Anonymous



Au bout de la seconde sonnerie, Shandra décroche et n'a malheureusement pas le temps de dire quoi que ce soit.

« Je te préviens, Shandra, si c’est encore une merde, une blague, ou un moyen encore de tenter de me saouler, pas besoin ça. Ma soirée au taff a été assez merdique sans que tu en rajoute. »

Un soupire d'exaspération lui prend alors, elle se doutait fort bien qu'il ne la croirait pas. Pourquoi est-ce que cela la blesse autant ?
Le fait qu'elle le comprenne ou bien le fait qu'il ne lui laisse pas un tant soit peu le bénéfice du doute.

« Non, mais tu te fous de ma gueule ! Tu crois vraiment que je suis du genre à plaisanter sur ce genre de chose Dante ! Je t'ai peut-être déjà appelé pour rien, mais dis-moi au juste quand j'ai sortie ce type d'excuse pour que tu viennes me rejoindre ! »

Elle voulait simplement le faire taire et surtout qu'il réfléchisse un peu au moment où elle l'avait appelé. Le plus souvent parce qu'elle s'était soit disant perdue, qu'elle était un peu trop saoule pour rentrer seule ou encore parce qu'un mec trop bizarre la collait.

« T'es où ? Tu sais que le sud comprend à lui seul près quinze pour-cent des cinquante districts de la ville. »

« Mais c'est très simple mon chéri... Suis les sirènes des pompiers et des ambulanciers et tu trouveras sans difficulté un PUTAIN DE SUPERMARCHÉ EN FEU ! »

Bien que sa phrase ait été douce au début, elle a vite fait de la changer pour lui faire comprendre non seulement que son ton l'avait autant énervé que les paroles qu'il ait mis en doute. Cependant, elle reprit sa voix douce et lui donna l'adresse en question.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 30 Juil 2017 - 2:02
Invité
Invité
Anonymous

« Mais c'est très simple mon chéri... Suis les sirènes des pompiers et des ambulanciers et tu trouveras sans difficulté un PUTAIN DE SUPERMARCHÉ EN FEU ! »

Je levai les yeux au ciel, affichant l'heure sur mon écran et le replaçai à mon oreille.

« Non mais t'as fumé toi, tu sais qu'on vit dans la seconde plus grande métropole du pays, t'as le temps de te taper tout les pompiers et secouristes qui sont là que je n'aurai pas trouvé ton PUTAIN DE BOUI BOUI !» Respire Dante, calme! Me dis-je.

« T'as personne d'adulte à côté de toi gamine, demande à un grand où tu es allé acheter tes sucettes et dis le à tonton Dante ou prend un taxi! »

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Aoû 2017 - 16:05
Invité
Invité
Anonymous



Décidément, il n'y avait pas une seule conversation au calme avec Dante. Ce qu'il pouvait l'énerver, il savait la faire passer par un tas d'émotion et ce dernier s'en rendait soit compte et en profitait largement ou bien, c'était un véritable idiot qui ne faisait attention à absolument rien à part sa petite personne ou en tout cas à ses propres émotions qui devaient être largement suffisante pour lui. Shandra ne s'en souvenait plus, mais était-il déjà comme ça autrefois ou bien l'est-il tout simplement devenu au fil du temps, tout du moins depuis tout ce qu'il s'est passé. La jeune femme admet qu'elle n'était pas un cadeau parfois, mais avec Dante, c'était tout simplement impossible de se conduire autrement. Elle voulait garder ce statut de peste parce que c'était le seul moyen qu'elle possédait pour qu'il fasse un minimum attention à elle. Cependant, il faut avouer que ça lui plaît aussi toutes ces tensions entre lui et elle. Quelles soient simplement d'ordre mental ou bien physique, il lui semblait que quelque chose se produisait, mais mieux vaut ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué n'est-ce pas ?

« La gamine, elle t'emmerde Dante... » Répondit-elle du tac au tac, avant d'écarter son portable pour prendre une bonne respiration qui la calma quelque peu. Puis, elle le remit à son oreille. « C'est la troisième rue à ta droite après le premier métro du quartier que tu verras. »

Shandra tentait de garder son calme, mais autant avait-elle eu l'habitude de voir des corps criblé de balle dans les rues de Cuba, qu'un bâtiment en flamme et dans lequel elle fut quelques instants plus tôt ne pouvait pas la laisser de marbre. Surtout que ses poumons lui rappelaient bien les souvenirs de cette fumée, sa cage thoracique lui brûlait et elle le savait qu'elle devra passer par la case hôpital pour un contrôle. Au fond, heureusement que la jeune femme avait un emploi...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chicago Outfit :: Réseaux sociaux :: Appels-