RSS
RSS



 

Dim 31 Déc 2017 - 18:39
Guistano L. Piga
Mafia & associés
avatar
Messages : 165
Dolls : 425
Mon age : 65 ans
Mon Job : Armurier / Mafieux
état Civil : Veuf
Date d'inscription : 31/12/2017
Age du Joueur : 33

Guistano Léo Piga
featuring Sean Connery





Informations Générales
Hey coucou, je m'appelle Guistano L. Piga. Tu ne me connais pas encore, mais je suis sûr(e) qu'on se croisera rapidement tous les deux. Alors sache qu'on me surnomme parfois 'ancien, le rabat-joie, le crafteur ... et que je suis né(e) le 10/08/1952 dans la bourgade de Sedreno. D'ailleurs, j'ai quelques origines familiales Scicilienne. En parlant famille, je suis du genre à préférer les belles plantes. Je suis actuellement Veuf. Quoi ? Il te faut un secret ? Ok, ça n'en est pas un pour certains, mais je suis, Armurier dans la vie courante et j'appartiens à la Mafia. Bref, la nature a voulu que je sois reconnu(e) comme un Steel and Glass et dans un monde dit IRL, on dira que je suis Sean Connery.

Psychologie
On peut dire que ce vieillard est fait dans un bois dur même très dur, un véritable butor ! Relique d'un passer révolu et éduquer à la dure dans une époque ou calme et chaos coexistait. Guistano n'est pas homme à ce laisser dicter sa conduite et à l'inverse d'un bon vin il ne s'améliore pas avec l'âge.

Il a appris au fil des années à voir le démon qui sommeille dans le cœur de chaque homme et pas un jour ne passe sans qu'il regrette ses belles années ou les gens connaissait leur voisin, étaient apte d'aider sans rien demander en retour. Il a vu l'avancer de ce qu'on appel le progrès scientifique au détriment des notions basique. Il a assister à la montée en puissance de gang et à leur chute, car qu'importe ce qu'on vis la Famillia domine et comme au casino c'est elle qui gagne à la fin. Son allégeance y est  total il a prêter serment comme son père et son grand-père avant lui. Il n'aime pas la direction que celle-ci à prise pour son simple profit, mais on n'écoute pas la voie du tigre on attend qu'il est disparu pour le regretter et s'en inquiéter.

Comme tout un chacun il a su évoluer,mais lui n'a pas su s'adapter, il use et abuse encore de méthode archaïque. Préférant le marteau à la presse hydraulique, il aime à sentir la morsure froide du métal qu'il cisaille, l'odeur de la graisse qui chauffe sous l'effet d'une culasse qui va et viens. La chaleur du bois d'un ciseau de cisaillement.

Les valeurs d'un autre temps sont sa ligne de conduite et il fait siffler les oreilles de plus d'un jeunot pensant lui apprendre son métier comme tentant de le mettre à la page ! Il est l'ancien, celui qui arpente le pavé pour recueillir bon tuyaux ou rappeler aux inconscients qu'il reste au moins un fou pour venir vous faire manger votre comptoir si vous ne verser pas votre du. Des règles comme « ni femme, ni enfants » ou alors « on ne touche pas à la drogue » mais surtout « protège les tiens comme toi même » son rester ancrer dans sa cervelle comme dans son cœur. N'étant qu'un homme insignifiant il ne peut changer le monde ni défaire ce qui a été fait, mais il réussit cependant le tour de force à s'y ternir et craint de finalement changer pour être en adéquation avec ce monde, de ne pas réussir à protéger ce fils qui marche sur ces pas ou cette fille qui ignore qui il est qui pourrait être prise dans cette spirale de violence qui accompagne la vie d'un affranchi. Il craint de les perdre comme il a perdu sa femme.
 ◭

Tics et Manies

 Beaucoup de gens disent fumer pour ce calmer, bien sur Guistano ne déroge pas à la règle et il emmerde tout le monde si quand le besoin d'allumer une cigarette ce fait sentir, mais curieusement il ne fume pas ! Bizarre n'est ce pas ? Il l’allume et la laisse ce consumer c'est plus un réflexe, ancien fumeur repentit disons que c'est le geste qui refait surface et si en plus c'est en espace clos on peut être sur qu'il y aura un bien pensant qui va vouloir lui péter les rouston pour lui faire la moral et la il adore ce qui suit.

été comme hiver il a la fâcheuse manie de relever le col de sa veste quand il sort et le rabattre dès qu'il croise quelqu’un qu'il connaît.

Lorsqu'il boit un verre d'alcool vous pourrez remarquer qu'il fait tourner son contenu entre chaque gorgée, à l'inverse dès que la conversation commence à le peser comme à partir sur une direction opposer à son avis le verre commence à tourner dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.
 
coh














Revenir en haut Aller en bas
Dim 31 Déc 2017 - 18:42
Guistano L. Piga
Mafia & associés
avatar
Messages : 165
Dolls : 425
Mon age : 65 ans
Mon Job : Armurier / Mafieux
état Civil : Veuf
Date d'inscription : 31/12/2017
Age du Joueur : 33


Dieu te le rendras si jamais moi j'oublie, ce qui sera surement le cas





This is Me






C'est dans une période d'après-guerre au sein d'un petit village de moins de cinquante âmes que les cris d'un nouveau né retentirent, brisant le chant des cigales, s'époumonant comme pour annoncer à la face du monde « je suis parmi vous » ! Quatrième de sa fratrie premier descendant mâle Guistano venait de voir le monde sous une chaleur caniculaire. Il ouvrait ses paupières pour arpenter ce monde en plein chaos au sein d'une famille des plus modeste. Il y eu une enfance des plus banales sans heurt, ni drame. Il ne manqua pas d'amour ni d'attention et c'est sur l'année de ses dix ans que toutes sa petites famille parti pour cette terre où les rêves de chacun ce réalise. Ce fut entasser comme des sardines avec d'autre immigrant ce qu'il pensait être la plus belle des créations de l'homme émergeant de la brume, la statue de la liberté ! Terre de cocagne aux mille promesses représentant l'espoir de millier de personne en quète d'une vie meilleur.

Après s'être délocaliser sur Chicago, il fallut sortir du rêve pour revenir à la réalité et le réveil fut rude. On pense toujours que l'herbe est plus verte ailleurs qu'on peut changer du tout au tout recommencer une seconde vie, mais voici la première grande leçon qu’appris ce petit bout. Les seconde chance n'existe pas, il n'y a pas de renouveau et son père voulant fuir le bras de fer de la Familia pour les siens y replongea bien rapidement quand il ce rendit à l'évidence. Seul les nôtres peuvent nous soutenir et nous permettre de s'élever, les origines du sang son universel et il devint un simple homme de main comme au pays. Triste souvenir de jeunesse que de voir son père rentrer régulière couvert de blessure, le visage tuméfier car il faut protéger la « famille » ! De voir des gens grand, impressionnant arpenter la rue le regard perçant à l’affût d'un signe. Trop jeune pour comprendre, trop petit pour accepter de perdre son père pour le voir derrière la baie vitrer d'un parloir carcéral, trop immature pour accepter que lui le bambino devait être courageux. Ils ne manquèrent cependant de rien la Familia savent prendre soin des familles qui la protège.

Cela aurait du le rebuter de suivre cette voie,mais il avait été éduquer, diriger vers cette voie qu'il lui semblait destiner et il était aussi logique pour lui de la suivre que de respirer pour pouvoir vivre. Travailler à l'usine pour quelques miettes et une poignée de dollars lui semblait ridicule, il n'était pas irlandais, c'était un SICILIEN. Le code était dans ses gènes, certains parlaient de crime mais n'était-il pas sur la terre des liberté voici la sienne celle de choisir de servir une cause plus noble à ses yeux, être dans un tout avec une signification réel ! De rapine en racket en passant par les petits escroquerie comme les défense de territoire il finit au même endroit que son père derrière les barreaux. L'Omerta fut respecter bien que n'ayant pas encore jurer, il ne desserra pas les dents pour raccourcir sa peine, il ne parla pas de ses complices et encore moins de son affiliation tout sa pour passer huit ans trois mois et vingt jours  avant d'être libérer suite à une remise de peine.

La prison lui appris au moins à devenir plus prudent, action les bon levier, tirer les bonne ficelle pour faire son métier de vie. Son silence fut récompenser, son cœur fut renforcer pour devenir aussi froid que l'acier lorsqu'il ce trouvait dans son milieu professionnel. Il fut pris sous l'aile d'un soldato à sa sortie de prison. Ancien amis de son père il lui appris les bienfait d'avoir une couverture,  un métier « honnête » à en tirer partit pour jeter à la face du monde une certaine respectabilité. Il fut initié à un nouveau monde ou il s'épanouit pour travailler lorsque ses « services » n'était par réclamer. Il continua son bout de chemin en temps qu'homme de main, puis comme porte flingue. Le jeune homme appréciait son statuts, sa position et le pouvoir que lui donnait l'ensemble dans son secteur. Il restait au bas de l'échelle mais même être à quelque barreau du sol restait plus enviable qu'être en dessous.

Il finit même par rencontrer Magda Bennenetto qui fut l'une des rares personnes à réussir à percer sa carapace ! NON ! Disons plutôt qu'elle voulu la percer car elle su apercevoir ce qu'il y avait derrière son armure ce qui trônait dans son cœur et son âme. Elle su faire resurgir le meilleur de lui même, permis de vérifier le dicton qui proclame qu'il y a une femme derrière chaque grand homme. Il ne devint pas honnête il ne faut pas trop en demander non plus mais il y eu plus de bonté dans son quotidien, d'amour et finalement un enfant Flavio. Guistano finit par être reconnu est pu prêter serment il était un affranchi. Épargnant le petiot il tachait de pas reproduire le schéma de son père. Ce qui fut chose bien plus aisé la mafia n'avait plus pignon sur rue et était plus discrète les temps avaient changer le crime ce devait être discret et les plantons ne ce contentait plus d'un petit billet pour fermer les yeux.

Mais les déchéance ne sont pas rapide, rien n'est immuable, de jeune loup finissent toujours par surgir pour faire chuter le vieux Lion. Les gangs apparaissent pour avoir leur part du gâteau et leur morceau de ville, avec de nouvelle méthode et nettement moins de morale. Ce fut dans ce contexte et seulement deux ans après la naissance de leur second enfant, Galatea qu'en réponse au agissement trop zéler d'un Guistano efficace et insaisissable ce fut sa femme qui fut tuer à sa place. Quand on perd un être cher on s'effondre, quand on est mafieux on noirci son âme et on hurle VENDETTA ! Blood for Blood !

Suite à ce coup du sort, ce pieds de nez de cette s***** qu'on appel la vie Guistano ce referma comme une moule à marré basse et il recula de vingt en arrière quand il su qu'il avait été vendu par un homme qu'il jugeait être un amis, pour la suite inutile de vous faire un dessin. Il prit cependant deux résolution, l'une de plus jamais accorder un gramme de confiance ce fut la plus simple, l'autre de mettre à l'abri son fils et de confier sa fille à des Sicilien de confiance qui avaient su garder les mains propre ceci afin de laisser une chance à son avenir, suffisamment jeune pour pouvoir sortir d'un univers de violence qui s'effondrait pour laisser place à une pure recherche de profit. Il s'assura qu'elle ai ce qui lui était nécessaire qu'elle puisse étudier et devenir une grande de ce monde. Quand à son fils trop âgé pour supporter et comprendre d'être abandonner il l'arma pour affronter la vie et rendre les coups à un monde qui pourri lentement.

De nos jours Guistano n'est qu'une relique qui reste fidèle à son serment de sang, il a jurer sur la madone et surtout il ne saurait que faire d'autre que ce qu'il a toujours fait. Il n'y a ni seconde chance ni renouveau il ne faut jamais l'oublier. Il garde un œil bienveillant sur sa fille de loin et l'autre sur son fils qui c'est parfaitement adapter à cette époque pour le plus grand malheur de son père. Loin d'être en odeur de sainteté dans la Familia et auprès de la nouvelle génération il garde cependant un certain crédit et un certains respect pour ses action passé. La police garde un œil sur lui parait-il pour quelque dossier en suspend qui n'ont pas encore les preuves suffisante pour être boucler. Notre vieillard travaillant à l'ancienne il est difficile de le prendre, pas de téléphone high-tech, ni d'ordinateur à son domicile et il n'est pas  non plus assez idiot pour faire étalage de ses gains à la face du monde. Son compte en banque lui même ne révèle rien de suspect on pourrait presque croire qu'il cache ses économies sous son matelas, pourtant même lui n'est pas assez préhistorique pour oser le faire … … … quoi que ...

Revenir en haut Aller en bas
Dim 31 Déc 2017 - 19:33
Brooklyn Clarke
C.P.D
avatar
Messages : 1290
Dolls : 1740
Mon age : 35 ans
Mon Job : Sergent au 13th district
état Civil : C'est compliqué
Mon Adresse : North Side.
Date d'inscription : 22/05/2017
Age du Joueur : 25


Mon P'tit Carnet
Disponibilité de jeu: Libre
Mes relations:
https://chicago-city-rpg.forumactif.org/t117-brooke-i-purify-sin
Bienvenue parmi nous ! J'adore déjà ce que je lis, nous te validerons l'année prochaine :mrgreen: !

Meilleurs voeux à toi de la part du staff !






I'm on a road of broken dreams, and I need to know why, seek the truth through lies to be my guide. I'm in a world of doubt and trust. Can't deny, I lost my way here in this quest, can't lie. I can't believe what's happening, I don't know what to say. I cant believe I left to see this day. And I've tried so hard to hold on, but I keep on falling. And no matter how hard I run, I just keep returning. And I'm back to where I started from.

(c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Dim 31 Déc 2017 - 19:41
Guistano L. Piga
Mafia & associés
avatar
Messages : 165
Dolls : 425
Mon age : 65 ans
Mon Job : Armurier / Mafieux
état Civil : Veuf
Date d'inscription : 31/12/2017
Age du Joueur : 33

Merci j'espère que la suite te plaira aussi et bon 31 à toi
Revenir en haut Aller en bas
Dim 31 Déc 2017 - 19:50
Aliénor Spence
Médical - Secours
avatar
Messages : 476
Dolls : 615
Mon age : 26 Ans
Mon Job : Pompier
état Civil : Célibataire
Mon Adresse : South side ~ Appart'
Date d'inscription : 10/06/2017
Age du Joueur : 27


Mon P'tit Carnet
Disponibilité de jeu: Libre
Mes relations:
https://chicago-city-rpg.forumactif.org/t231-alienor-s-phone#133
Bienvenue Wink
J'avoue je n'ai fait que parcourir ta fiche (préparatifs pour jour de l'an oblige) mais déjà j'aime ! Je relierais ça bien demain et je suis heureuse de voir la mafia avec de plus en plus de membre (enfin pas ce moi ci, mais plutôt Andrea Marcello :p)

Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Jan 2018 - 9:56
Lord C. Millers
Outlaws - Mc
avatar
Messages : 589
Dolls : 1020
Mon age : 34 ans
Mon Job : Gestion des filles du Topaze
état Civil : Jamais seul dans mon lit.
Mon Adresse : Downtown
Date d'inscription : 10/06/2017


Mon P'tit Carnet
Disponibilité de jeu:
Mes relations:
https://chicago-city-rpg.forumactif.org/t157-lord-s-phone#577

(Re)Bienvenue  parmi  nous Wink
Invité

Je vais me charger de te guider jusqu’à ton entrée en jeu. Si tu as des questions, la boîte mp des membres du staff est ouverte :


Julian
Brooklyn
Andy



Quand tu auras fini ta fiche, tu devras aller poster dans le sujet fiches terminées ici et le code que tu rempliras est composé de toutes les demandes, et d'un mot de passe incontournable. Si ton personnage est un scénario, tu dois penser à prévenir ton créateur pour qu'il nous donne son aval sans quoi tu devras attendre qu'on le lui demande. Mais tu auras le temps de voir cela plus tard.

Quand tu auras fini ta présentation, on reviendra vers toi pour la suite et voir si tout va bien. Si tu réponds aux demandes du contexte/annexes ou du scénario que tu as choisi, on se fera alors un plaisir de te valider et de te dire ce qu'il te reste à faire... En attendant si tu as envie de venir te détendre avec nous, n'hésite surtout pas à faire un tour dans le flood ou la CB ! Ils sont ouverts aux petits nouveaux même non validés !

Encore bienvenue et bon courage pour ta présentation.    

Les Incontournables











I'm not a psychopath

Scénario ici & Scénario ici
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Jan 2018 - 18:24
Andrea Marcello
Mafia & associés
avatar
Messages : 865
Dolls : 1195
Mon age : 28 Ans
Mon Job : Avocat
état Civil :
Mon Adresse : Downtown
Date d'inscription : 21/05/2017
Age du Joueur : 29


Mon P'tit Carnet
Disponibilité de jeu: Discutable
Mes relations:
https://chicago-city-rpg.forumactif.org/t121-andy-s-phone#387
Hello et bienvenue (déjà dit avec une autre face mais y'en a jamais trop XD)

Et donc je suis sur le point de te valider avec plaisir et discutailler liens mais y'a juste un truc : Comptes tu faire de son fils un scénario? Si oui avec le prénom Andréo ça ne sera pas possible puisqu'on évite qu'il y en ait avec de trop grande similitude :s C'est le seul petit truc sinon it's good <3
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Jan 2018 - 18:28
Dino C. Marcello
Mafia & associés
avatar
Messages : 73
Dolls : 195
Mon age : 28 ans
Mon Job : Responsable commercial chez Maserati
état Civil : Célibataire
Mon Adresse : Chicago
Date d'inscription : 09/12/2017
Age du Joueur : 29


Mon P'tit Carnet
Disponibilité de jeu: Libre
Mes relations:
http://chicago-city-rpg.forumactif.org/t774-dino-s-phone
Bienvenue l'ancien ! J'espère qu'on pourra se faire un petit lien sympa Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Jan 2018 - 18:29
Elisabeth Langton
Mafia & associés
avatar
Messages : 459
Dolls : 965
Mon age : 30 ans
Mon Job : Nettoyeuse
état Civil : Célibataire
Mon Adresse : Chicago (bouge continuellement)
Date d'inscription : 15/06/2017


Mon P'tit Carnet
Disponibilité de jeu: Libre
Mes relations:
https://chicago-city-rpg.forumactif.org/t209-elisabeth-s-phone
Bienvenue parmi nous Smile


→ Scénario ici ←
If our love is tragedy, Why are you my remedy ?
If our love's insanity,
Why are you my clarity ?

Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Jan 2018 - 18:36
Guistano L. Piga
Mafia & associés
avatar
Messages : 165
Dolls : 425
Mon age : 65 ans
Mon Job : Armurier / Mafieux
état Civil : Veuf
Date d'inscription : 31/12/2017
Age du Joueur : 33

Merci pour ce bel acceuil

Sinon oui je comptais lui faire prendre vie à un moment ou un autre tout comme sa fille car c'est des facettes de lui même je change les noms si c'est clairement handicapant mais du coup je change aussi pour JUlia ? Julia => Julian c'est similaire aussi

Pour les liens je suis open on en parlera post validation avec tout ce bon monde
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Jan 2018 - 18:41
Andrea Marcello
Mafia & associés
avatar
Messages : 865
Dolls : 1195
Mon age : 28 Ans
Mon Job : Avocat
état Civil :
Mon Adresse : Downtown
Date d'inscription : 21/05/2017
Age du Joueur : 29


Mon P'tit Carnet
Disponibilité de jeu: Discutable
Mes relations:
https://chicago-city-rpg.forumactif.org/t121-andy-s-phone#387
C'est bien ce que je me disais Smile Donc oui si tu as d'autre petit prénom en tête si tu pouvais changer ceux de sa descendance ça serait plus pratique Wink Y compris Julia en effet (c'est moins handicapant car Julian est pas une femme... enfin pas aux dernières nouvelles haha mais si tu as d'autres prénom féminin, ça évitera toute confusion ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Jan 2018 - 18:49
Guistano L. Piga
Mafia & associés
avatar
Messages : 165
Dolls : 425
Mon age : 65 ans
Mon Job : Armurier / Mafieux
état Civil : Veuf
Date d'inscription : 31/12/2017
Age du Joueur : 33

ET Voila chef Andréo est devenu Flavio et Julia est devenu Galatea
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chicago Outfit :: Tout débute ici :: The Town Hall :: Services de l'état civil-